Rovan’i Manjakamiadana ou Palais de la reine

Rovan i Manjakamiadana ou Palais de la reine, un monument historique qui fut longtemps la demeure de la souveraineté de la grande île au XIXe sicle. C?est devenu l?une des principales curiosités artistiques de la ville d?Antananarivo la capitale, la fierté de toute l?île.

Comment y accéder ?

Le Palais se situe en plein centre ville en haut de la colline. A dix minutes de route du centre ville, le rova de Manjakamiadana est desservi par le pavée de Faravohitra et  la route bitumée d?Ambatonakanga. On peut également y accéder par l?escalier en Pierre de Mahamasina.

Histoire du Palais de Manjakamiadana

Le palais de Manjakamiadana a été construit en 1938 par l?architecte  Français Jean Laborde, c?est la Reine Ranavalona 1er qui a ordonné sa construction. Le palais a encore été en bois au début du style Tranovola. C?est en 1867 que la Reine Ranavalona II a demandé à Jean Laborde de redessiner l?architecture du palais. Le Britannique James Cameron l?a modernisé en dotant le palais d?un revêtement en pierre de 4 tours. Ce même architecte a rajouté d?autres pavillons à l?enceinte du palais, y compris le temple protestant. Ce dernier a été bâti pour la Reine Rasoherina qui s?était convertie au christianisme.

Le palais a été la demeure des descendances royales. Les Rois Andriamasinavalona (1675-1710) Andrinampoinimerina (1787-1810) et en sont les premiers locataires lorsque le palais n?était qu?une simple maison en bois. Puis c?est devenu le principal logement pour les souverains de Madagascar.

Le 6 Novembre 1995, le palais a été incendié. L?origine de l?incendie n?a toujours pas été identifiée de nos jours. Des travaux de rénovation ont été commencés en 2009 et sont encore en cours actuellement.

Le palais ou le Rova Manjakamiadana

Le palais est dressé sur la plus haute colline  de l?Imerina, d?où il offre une vue panoramique et imprenable  sur toute la ville d?Antananarivo et ses périphéries.

Le palais de la Reine comprend une nécropole, 5 palais et 9 tombeaux.

Le Tranovola

Traduit comme « Maison d?argent » , c?était la résidence de Radama 1er, bâtiment tout en bois qui fut construit par Louis Gros en 1820 avec plusieurs étages , muni de vérandas, et d’un toit à forte pente. Le Tranovola fut  détruit par Louis de Gros et remplacé par le bâtiment d’une construction un peu plus grande. 

Manampisoa

Traduit en français  « surcroît de beauté » est un bâtiment construit par l?Anglais William Pool en 1867 pour la Reine Rasoherina. Avec des enchaînements de corridors, le bâtiment est peint en rouge et noir. Il est muni de balustres, de terrasses et des balcons. Il est devenu musée de la famille royale au  XXe siècle.

Besakana

Traduit en « qui préserve bien » est bâti pour le Roi Andrianampoinimerina. Il servait au couronnement des monarques et à l?exposition de leurs dépouilles mortelles. C?est une case royale de la même architecture que les maisons des peuples mais un peu plus spacieuse et un peu plus haute. C?est l?ancien emplacement de la demeure d?Andrianjaka et de Mahitsielafanjaka, la case d?Andrianampoinimerina.

Mahitsielafanjaka

En Francais : « Celui qui est juste, intègre règne durablement » fut élevé en 1796 par Andrianampoinimerina.  Ses murs sont en palissandre et son toit en chaume, c?est la case d?Andrianampoinimerina qui évoque sa résidence à Ambohimanga. C?était en quelque sorte la demeure de ses douze épouses. La case contenait encore des objets personnels du Roi tout comme son lit et les lits de ses 12 épouses. Parmi les objets personnels, le fétiche Manjakatsiroa a été encore retrouvé dans cette case, c?est un puissant gardien et protecteur de la famille royale.

Tranofitomiandalana

Qui signifie : « Les sept maisons alignées » . Les Sept Rois parmi les dix qui régnèrent sur Tana avant Andrianampoinimerina y reposent : Andrianjaka, Andriantsitakatrandriana, Andritsimitoviaminandriandehibe, Andriamasinavalona, Andrianjakamandimby, Andranampoinimerina, Andrianavalonibemihisatra.   Les 7 tombeaux se plaçaient à l?Est de Manjakamiadana. Les Français les ont déplacés au Nord du Tranovola. Le Tranofitomiandalana est l?ensemble des sept tombeaux royaux, des pierres sacrées y sont déposées. On ne peut jamais y toucher par contre il est possible de rénover les tombeaux sans mettre les dépouilles dans un même endroit.

Tombeaux des Rois

Édifiés par Louis Gros pour le repos éternel de Radama 1er. Les cendres d?Andrianampoinimerina et de Radama II y ont été transférées par Gallieni en 1897. L?édifice est coiffé d?une Tranomanara, une marque de noblesse à construire sur les tombeaux, un petit clan royal, telle une petite maison

La haute ville de la capitale

Le palais de la reine n?est pas seulement l’ un des meilleurs monuments incontournables à visiter sur la haute ville. C?est un paysage magnifique dont la plupart des constructions reflètent toujours la culture malgache, avec ses belles maisons anciennes, ses églises, ses temples et ses écoles.

Ambavahadimitafo

C?est l?une des sept portes de la ville qui est encore debout jusqu?à présent.

Le palais d?Andafiavaratra

C?est le palais du Premier Ministre Rainilaiarivony, une construction en brique et en pierre avec la coiffe en dôme de verre, édifiée par le Britannique William Pool, le palais devient caserne puis tribunal, atelier de beaux arts, atelier d?art appliqué, selon la succession.  Actuellement il abrite les reliques sauvées du Palais Manjakamiadana après son incendie de 1995.

Le Palais de Justice de Ranavalona II se trouve à Ambatondrafandrana, c?est le lieu où les anciens rois prononçaient leur discours et rendaient justice.

Les belvédères

Il y en a deux qui desservent la route vers le palais de la Reine. Celle qui domine toute la capitale et celle qui se trouve au bout de la rue du Docteur Palarosy.