Parc botanique et zoologique Tsimbazaza

Le Parc zoologique de Tsimbazaza est un parc de 27 hectares. Il a été fondé en 1925. Sous l?autorité Française, le parc de  Tsimbazaza a été ouvert au public. Il comprend un grand lac, un jardin botanique , un parc zoologique et un musée ethnologique qu?on peut visiter et prendre photos.. Il représente la faune et flore de Madagascar, possédant de nombreuses espèces endémiques d?animaux et de plantes de toute l?île.

Il se localise dans le quartier Sud Ouest de la capitale. C?est un lieu de découverte de l?identité de Madagascar, donc à visiter  avant de partir dans les différentes régions de Madagascar.

Le jardin botanique

C?est le reflet de l?immense flore de Madagascar : les fougères arborescentes, palmiers, les orchidées bambous, aloes, euphorbes, pachypodium?

Il montre la végétation typique de toute l? île, les orchidées endémiques et herbier dont le premier spécimen  remonte en 1840.

Le lac pas très profond est surpeuplé de nymphéas aux fleurs violettes, les jacinthes d?eau et les zozoro (cyrius Madagascariensis) grand roseau parent du papyrus Egypte.

La place des fougères se trouve dans la partie Nord du Parc comme la Cyathea qui arrive jusqu?à 15mètres de haut. Sur la même partie s?implantent les orchidées endémiques telles que l?Eulophiella,Gastrorchis, Angraecum aux fleurs spectaculaires, « le pétrole brun » celle qui produit la vanille.

L?allée des palmiers qui représentent différentes espèces se trouve en contre bas. On peut contempler le Ravinala ( arbre de voyageur) l?emblème de l?île, les raphia avec les palmes échevelées qui peuvent atteindre les 12 mètres. 

La végétation de toute la région de l?ile est représentée dans le parc comme pour le Sud, on peut admirer les baobabs, les fameux grands arbres majestueux et sacrés qui est un emblème de la flore malgache. On peut y trouver les kalanchoes (plantes grasses d?intérieur), aloés, didiereas, et d?autres plantes xérophiles.

De nombreux arbres et arbustes ornementaux qui fleurissent saisonnièrement chacun leur tour sont implantés tout autour du parc. On peut distinguer les bauhinia qui donnent des fleurs blanches et roses, Aythrina aux fleurs rouges, les Frangipaniers aux fleurs jaunes et rouges, Ipomea arborea aux fleurs blanches, et toutes les variétés d?hibiscus. 

Le Parc Zoologique

Le parc De Tsimbazaza est aussi un zoo qui représente les différentes espèces animales endémiques de toute l?île.

Les plus célèbres et les plus admirés parmi ces animaux endémiques sont  les fameux lémuriens. C?est l?espèce emblématique de Madagascar, des primates rares en voie de disparition. L?espèce le plus célèbre et qui est endémique de Madagascar c?est l?Indri Indri. On peut trouver le maki, l?aye aye et le lémur catta. Ces espèces sont toutes endémiques de Madagascar. Et en font une fierté nationale.

Il existe aussi des prédateurs, « les fosa», ils sont deux en principe, les phacochères. La mangouste qui est un mammifère carnivore qui se nourrit d?insectes ou de crabes ou de lézards.

On peut également trouver les chats sauvages.

Les vols d?oiseaux sillonnent le parc . Il y a plus de 53 espèces aviennes. Le plus célèbre c?est l?Ankoay, une espèce rare et en voix de disparition, endémique de Madagascar.  On peut y admirer aussi des oiseaux majestueux appartenant à la même famille que l?aigle.

Le parc de Tsimbazaza est doté d?une belle collection de beaux oiseaux comme la sarcelle de Bernier (une espèce qui n?existe qu?à Madagascar), les canards à bosse, faison doré, le  paon bleu, ibis huppé?

On peut voir un grand vivarium où cohabitent les serpents de différentes espèces, les grenouilles, et les caméléons qui sont représentés par nombreuses familles, les iguanes, les geckos et les caméléons? et des variétés d?amphibiens.

Dans le lac se trouvent les gros crocodiles qui se nourrissent de chairs de poissons, de poulets et de filet de viande.

On peut y voir des espèces moins exotiques comme les moutons, les chèvres, les hérissons, les tortues qui sont âgées de plusieurs années déjà, les serpents.

Le musée ethnologie et paléontologie

Le Parc Tsimbazaza montre la différence des cultures entre les 18 ethnies qui existent à Madagascar. On peut par exemple voir dans le parc les tombeaux du Sud le « kibory », Le « Lolo sakalava » ou tombeau des salakava qui sont distincts par les fameux « aloalo ».

On peut voir différents aspects et modes de vie de chaque région : les nattes et les chapeaux en pailles ou en d?autres matériaux qui sont variés selon l?utilisation, qui symbolisent les régions côtières de Madagascar.   Les mortiers en bois ou en pierre pour piler le riz, le maïs, les brèdes ou mêmes les épices, la lamba en soie ou en rabane qui caractérise la région Merina.

Chaque ethnie est différente et a sa propre culture surtout en matière de coiffure, l?ikipetaka ou petits disques, coiffure caractéristique des Betsileo, le dokodoko coiffures à boules qui caractérise les Sakalava, kivona petits chignons sur la nuque.

Une section est dédiée à la sculpture sur bois, c?est un art caractéristique des Zafimaniry.

D?autres objets traditionnels y sont aussi exposés comme les amulettes, les colliers et protection, perles d?envoûtement, bracelets d?invincibilités?

Une section est dédiée à la paléontologie, une exposition d?ossements et de restes fossilisées qui vienenenet de divers champs de fouilles du pays. On peut admirer les collections de squelettes du cercle des animaux disparus comme l?oiseau éléphant, Aepyornis, les lalomena (une bestiole qui évoque l?hippopotame nain) ou les lémuriens géants. La section comprend aussi la reconstitution de squelette de dinosaure de sous ordre de sauropode quadripodes herbivores, et héropodes (bipèdes herbivores). Enfin l?oiseau géant de 3m de haut et qui pèse jusqu?à 500kg, dont l??uf est considéré comme la plus grosse cellule du règne animal.

Tarifs

Le parc est ouvert au public avec un tarif à la portée de tous.

En 2018 :

Enfant : 4000ar

Adultes : 10.000ar