La vie citadine des Malgaches 

Elle est caractérisée par la routine et le stress. La ville est très animée le jour comma la nuit. La ville vie d’une manière foisonnante et bourdonnante.

Il existe 6 grandes villes à Madagascar, chacune d’elle a sa propre façon de vivre : Antananarivo, Mahajanga, Toamasina, Fianarantsoa, Antsiranana et Toliara.

Mais il existe certaines grandes villes également comme : la Ville de Moramanga, d’Antsirabe, Morondava Fort-Dauphin, Antalaha  , Manakara , Maevatanana, Antsohihy,  Tsihombe, Ambalavao, Ambositra …

Les villes sont marquées par la présence des marchés, les architectures,  les loisirs, et les moyens de transports, mais également la pollution. Mais ce qui marque les villes c’est également le nombre de population qui circule.

La vie citadine est caractérisée par la modernisation. Les citadins se détachent petit à petit de la tradition et suit la technologie systématiquement.

Les marchés dans les villes de l’île rouge

C’est le marché qui caractérise chaque vie citadinne à Madagascar. En effet, la ville est un lieu de rencontre entre marchands et acheteurs de tout genre.

Exemple à Antananarivo, on peut tout trouver : un marché dédié  aux paysans, des galeries,  des marchés consacrés à l’artisanat, des magasins divers, et même des commerçants ambulants. Chaque jour de la semaine est réservé pour un marché en particulier, exemple, le Vendredi c’est pour le marché du Zoma à Analakely , le Jeudi c’est le spécial marché de Mahamasina…

marche malagasy

Les marchés dans les villes se trouvant sur les côtes sont caractérisés par la vente des produits locaux notamment l’artisanat malagasy qui détermine chaque ville. Dès que vous passez par une ville vous pourrez emporter un souvenir marquant votre passage dans cette ville.  

Le marché des produits de la mer comme les poissons, les crustacés sont nombreux dans les villes sur les côtes.

Les infrastructures et architectures 

Manjakamiadana

Chaque ville a ses infrastructures et architectures qui les différencient  des autres.

Pour la capitale, l’architecture est structurée en trois étapes, tout en haut, les infrastructures traditionnelles où les maisons et le paysage reste encore authentique au temps de la royauté, le Palais (même rénové), les  maisons et les toits reflètent encore le temps des royautés.

Un peu au milieu se trouve le grand marché, des infrastructures de commerces et de business, les grands hôtels et les lieux de loisirs et des événements.  On peut également voir les bureaux administratifs.

Tout en bas se trouve les infrastructures des bas quartiers, les bidons villes et les maisons en bois, les marchands ambulants, et les infrastructures sont fragiles.

Dans les provinces, les infrastructures sont plus modernes en ville malgré les architectures coloniales qui restent comme dans la ville de Diego, elle reste encore en reflet avec la colonisation.

Les moyens de transports

Ce qui rend les villes uniques ce sont les moyens de transports. On peut trouver différents moyens de transports dans les villes. C’est pourquoi d’ailleurs on rencontre souvent des embouteillages surtout dans les grandes villes. Les moyens de transports dans les villes sont : les taxis, les bus, les tucs tucs, les bajaj, les cyclo-pousses, taxi- moto…

Les loisirs : évènements, spectacles, boites de nuit, bruits

Pendant que dans la journée, la vie citadine des malgaches se résume à des commerces et des business, la nuit la ville reste toujours bien animée, avec divers loisirs, les divers événements organisés dans chaque ville, les spectacles donnés aux citadins surtout les week end, les boites de nuits dédiés aux somnambules.

Bref, les villes sont toujours bruyantes le jour comme la nuit.